Votre vapotoir d'e-cigarettes haut de gamme à Montréal
Notre équipe vous attend au 1253, avenue McGill College, Local W-9, Montréal, H3B 2Y5

Arrêter de fumer

85%

Des fumeurs invétérés réussissent à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique.

 

Arrêter de fumer, vous pouvez y arriver !

Vapoter la cigarette électronique est une manière efficace pour contrer le tabagisme. Des autorités médicales de partout dans le monde ont en effet constaté un taux de réussite variant entre 60% et 85% chez des fumeurs dits invétérés, qui avaient préalablement et en vain essayé d’autres produits pour arrêter de fumer.

Pour les personnes qui ne réussissent pas l’abandon tabagique en utilisant la cigarette électronique, cet appareil demeure néanmoins d’une grande utilité puisqu’il sert de substitut à la cigarette traditionnelle et permet ainsi d’en diminuer la consommation.

arrêter de fumerDes détracteurs mal informés sur le fonctionnement de la cigarette électronique ont récemment prétendu que l’e-liquide qui y est incorporé comprendrait du tabac et que vapoter serait risqué. Or, cela est absolument faux ! La cigarette électronique ne contient pas de tabac, pas plus qu’elle ne cause l’émanation de cyanure d’hydrogène qui survient par ailleurs avec l’usage de la cigarette traditionnelle et de la fumée qui s’en dégage.

Comme question de fait, l’e-liquide destiné à l’arrêt tabagique est composé de propylène glycol, de glycérine et de nicotine. Le propylène glycol agit comme conducteur de la chaleur et de l’arôme qui, au goût, peut être ajouté, tandis que la glycérine sert à former la vapeur d’eau qui émane de la cigarette électronique.

Contrairement à la fumée du tabac qui expose le fumeur et son entourage à l’émanation du gaz toxique qu’est le cyanure d’hydrogène, la nicotine n’est pas dommageable pour le vapoteur ou son entourage. En effet, des autorités médicales faisaient également cette constatation tout en précisant que la nicotine occasionne néanmoins une dépendance, mais que celle-ci n’est pas dommageable pour la santé.

E-cig: moyen de cessation tabagique remboursable par la RAMQ

Signer la pétition

La loi sur le tabac

Depuis le 25 novembre 2015, le gouvernement du Québec a choisi de réglementer l’usage de l’e-cigarette, mais maladroitement, en associant banalement celle-ci à la cigarette traditionnelle et se faisant, en y appliquant en bloc la Loi sur le tabac et ce quoique celle-ci ne soit pas adaptée à la cigarette électronique.

La Loi sur le tabac ne règlemente que les aspects qui entourent la vente des produits du tabac (y incluant l’e-cigarette et l’e-liquide depuis le 25 novembre 2015), tels que l’affichage des produits du tabac, leur démonstratiarrêter de fumeron, leur publicité et leur utilisation dans les lieux dits publics. Malheureusement, et certainement à cause de l’amalgame fait entre cigarette traditionnelle et électronique, l’initiative de réglementation mise de l’avant par le gouvernement du Québec a omis tout l’aspect qualitatif des e-liquides.

En effet, la Loi sur le tabac telle que modifiée le 25 novembre 2015 ne prévoit aucune disposition pour réglementer la composition des e-liquides et les consommateurs n’ont pas d’autre alternative que de compter sur la chance pour trouver un détaillant soucieux de la qualité de ses produits.

Dans les Vaps déplore que le gouvernement du Québec ne se soit pas attardé à cet aspect plus qu’important de l’utilisation de la cigarette électronique. Nous entendons militer pour que d’autres initiatives législatives et règlementaires s’y attaquent rigoureusement.

Dans les Vaps recommandent aux personnes intéressées par l’utilisation de la cigarette électronique la lecture des textes dont les liens sont fournis ci-après, ainsi que la lecture d’autres textes reproduits à l’onglet blogue de notre site :

 

Les médias parlent de la cigarette électronique

Pour accéder au site, merci de certifier être majeur.

Vérifiez votre age